Stéphanie BORY
Maître de Conférences (civilisation britannique)
stephanie.bory@univ-lyon3.fr

MOTS-CLES :
Pays de Galles, institutions, nationalisme, identité, citoyenneté, environnement

THEMATIQUES DE RECHERCHE :
    Après une année passée au pays de Galles, où j’ai eu la chance de travailler comme lectrice, à l’Université de Swansea, j’ai décidé d’orienter ma recherche en civilisation sur cette nation, longtemps délaissée par les chercheurs français. La problématique de ma thèse consistait à montrer comment, au pays de Galles, nationalisme et écologisme revêtent une importance singulière, et comment les deux mouvements ont convergé pour aboutir à la création de l’Assemblée à la fin des années 1990. Elle définit, à partir de 1999, un projet afin de transformer une société industrielle déliquescente en un monde néo-rural fondé sur une économie moderne, reposant essentiellement sur le tourisme et les nouvelles technologies. Il s’agit d’établir, non seulement de nouveaux programmes, mais aussi une autre forme de gouvernance, dans le but d’affirmer la singularité galloise et de faire connaître, grâce à sa politique environnementale, le pays de Galles sur la scène européenne. Depuis, mes recherches ont porté sur les institutions galloises, la politique de l’Assemblée, les principaux partis politiques gallois.

    Par conséquent, mes travaux les plus récents (voir plus bas) portent sur :

 l'analyse de la politique galloise ;
 la place occupée par le pays de Galles au sein du Royaume-Uni et en Europe ;
 l'étude des partis politiques gallois, des résultats obtenus lors des derniers scrutins (élections législatives de mai 2015, élections galloises de mai 2016, résultats du référendum européen de juin 2016).

PUBLICATIONS :
Ma recherche s’inscrit intégralement dans l’axe 3 de l’IETT : Migrations, diasporas, citoyennetés et sécurité.

• Projets de monographies

1997-2017 : D’une assemblée à un parlement ou l’éveil du dragon gallois
Je travaille actuellement sur le bilan politique de la dévolution, 20 ans après le second référendum sur la dévolution au pays de Galles de 1997, qui permit de justesse la création de l’Assemblée par le vote du Government of Wales Act (GOWA) en 1998. En effet, il est intéressant de se pencher sur ce bilan, à la suite de l’adoption fin janvier 2017 à Westminster d’une quatrième loi sur la dévolution au pays de Galles, le Wales Act 2017. Il conviendra tout d’abord d’étudier le fonctionnement de cette institution totalement nouvelle, en présentant les différentes étapes de la dévolution (GOWA 1998, GOWA 2006, référendum de 2011, Wales Act 2014 et Wales Act 2017). Dans un second temps, il s’agira d’analyser et d’évaluer les politiques menées par les différents gouvernements qui se sont succédé depuis 1999, gouvernements travaillistes ou de coalition, afin de s’interroger sur le bilan de l’Assemblée, sa légitimité et crédibilité.

Abécédaire du pays de Galles
Afin de mieux faire connaître le pays de Galles en France, j’aimerais également finaliser un abécédaire du pays de Galles, projet déjà avancé et pour lequel je suis en contact avec une maison d’édition bretonne.


•Direction de collectifs

Stéphanie Bory et Timothy Whitton (dir.), Élections « régionales » ou périphériques de mai 2016 : Écosse, pays de Galles, Irlande du Nord et Londres. Entre convergences et divergences, Revue française de civilisation britannique, Dieppe : Centre de Recherches et d’Etudes en Civilisation Britannique, en cours de publication.

Stéphanie Bory et Timothy Whitton (dir.), Leadership Politics in the United Kingdom’s Local Government, Revue L’Observatoire de la Société britannique, Toulon : Université Sud Toulon Var, en cours de publication.

Stéphanie Bory et Paloma Otaola (dir.). Autonomies et indépendances : le nationalisme au XXIe siècle, Saint-Denis : Connaissances et Savoirs, 2016, 338 p.

Stéphanie Bory et Gábor Baranyai (dir.), avec la collaboration de Moya Jones. Les Espaces naturels protégés sont-ils nécessaires ?, Dynamiques environnementales, Journal international des géosciences et de l’environnement, n°35, Bordeaux : Presses Universitaires de Bordeaux, mai 2016, 238 p.

Stéphanie Bory et Muriel Cassel (dir.). Green Growth: From Theory to Action, From Practice to Power, Cambridge : Cambridge Scholarship Publishing, 2013, 259 p.


• Ouvrages pédagogiques et de vulgarisation

Stéphanie Bory, Marion Charret-Del Bove et Elizabeth Gibson-Morgan. L’épreuve orale d’anglais aux concours administratifs. Ministères de l’Intérieur, de la Justice et de la Défense. Ophrys, collection concours administratifs, mai 2011.

● Articles dans revue internationale à comité de lecture

Stéphanie Bory, « Energy Policy in Wales: ‘Secret Plan for Nuclear Power Plant’ », dans Fabienne Portier-Le Cocq (ed.), Secret and Lies in the United Kingdom, Analysis of Political Corruption, Westphalia Press, 2017.

Stéphanie Bory. « Les élections à l’Assemblée galloise de mai 2016 : à la confluence des résultats du scrutin national de mai 2015 ? », dans Stéphanie Bory et Timothy Whitton, Élections « régionales » ou périphériques de mai 2016 : Écosse, pays de Galles, Irlande du Nord et Londres. Entre convergences et divergences, Revue française de civilisation britannique, Dieppe : Centre de Recherches et d’Etudes en Civilisation Britannique, en cours de publication.

Stéphanie Bory. « Energy, environment and environmentalism : Wales with/vs. Britain », dans Progress in Industrial Ecology, An International Journal, Volume 10, Nos 2/3, Inderscience Publishers, 2017, pp. 179-193.

Stéphanie Bory. « “A Dream Turned to Ashes”? Les évolutions contradictoires du nationalisme gallois dans les années 1970 », dans The United Kingdom and the Crisis in the 1970s, Revue française de civilisation britannique, Dieppe : Centre de Recherches et d’Etudes en Civilisation Britannique, Volume 21.3, 2016, pp. 127-140.

Stéphanie Bory. « Parcs et espaces protégés au pays de Galles (Royaume-Uni) », dans Stéphanie Bory et Gábor Baranyai (dir.), avec la collaboration de Moya Jones. Les Espaces naturels protégés sont-ils nécessaires ?, Dynamiques environnementales, Journal international des géosciences et de l’environnement, n°35, Bordeaux : Presses Universitaires de Bordeaux, mai 2016, pp. 92-111.

Stéphanie Bory. « Plaid Cymru : un parti pro-européen ? », dans Carine Berbéri, Gilles Leydier et Timothy Whitton, Les Partis nationalistes britanniques et la question européenne, revue GRAAT On-line, Issue # 16, février 2015, pp. 22-36.

Stéphanie Bory. « La gestion éco-touristique de la vallée de Whakarewarewa en Nouvelle-Zélande : promotion ou subversion de la culture māorie », dans Elohi, Peuples Indigènes et Environnement, n°7, Bordeaux : Presses Universitaires de Bordeaux, 2015, pp. 101-120.

Stéphanie Bory. « L’Assemblée Nationale pour le pays de Galles et sa représentation dans les médias et l’opinion galloises », dans Le Pouvoir politique et sa représentation, Revue française de civilisation britannique, Dieppe : Centre de Recherches et d’Etudes en Civilisation Britannique, volume 17.1, mai 2012, pp. 43-61.

Stéphanie Bory. « Paysages de la post-industrie : le pays de Galles entre dévastation et préservation », in MARCEL, Odile (dir.), Paysage visible, paysage invisible, la construction poétique du lieu, Seyssel : Champ Vallon, Les Cahiers de la Compagnie du Paysage, n°5, 2008, 301 p., pp. 156-164.

Stéphanie Bory. « Une assemblée pour quoi faire ? Identité galloise et développement durable », in LEYDIER, Gilles (dir.), La Dévolution des pouvoirs à l’Écosse et au pays de Galles, Paris : Ellipses, 2007, 220 p., pp. 87-98.


• Conférences, congrès et colloques à communication (Conférences internationales à comité de lecture et actes publiés) :

Stéphanie Bory. « Environmentalism in Wales: Assembly and/versus civil society », en cours de publication.

Stéphanie Bory. « Le Royaume-Uni et l’Europe : un avenir incertain pour le pays de Galles. « Annexe de l’Angleterre » ou « Pays indépendant » ? », journée d’étude organisée par Morag Landi et Damien Connil, Université de Pau et des pays de l’Adour, 10 février 2017, en cours de publication.

Stéphanie Bory. « Les effets du référendum écossais pour le pays de Galles : sur la voie de l’indépendance ? », dans Annie Thiec et Paul Lee, Enjeux et perspectives du référendum écossais pour le Royaume-Uni et l’Europe, e-crini, revue en ligne, n°8, juin 2016.

Stéphanie Bory. « Green Speech in Wales: a Political Issue », dans Gilles Leydier & Alexia Martin (dir.), Environmental Issues in Political Discourse in Britain and Ireland, Sud Toulon-Var University, Cambridge : Cambridge Scholarship Publishing, août 2013, pp. 124-137.
Stéphanie Bory. « David Lloyd George, l’homme aux deux visages : héros et/ou traître », dans DELESALLE-NANCEY, Catherine (dir.), numéro spécial agrégation 2012, Cercles (EA Corpus 4295), n°22, 2012, pp. 41-53.

Stéphanie Bory. « Nationalisme et écologisme : les piliers de l'Assemblée galloise », in FINDING, Susan, JONES, Moya & CAUVET, Philippe (dir.), 'Unfinished Business', Governance and the Four Nations: Devolution in the UK, Bordeaux : Presses Universitaires de Bordeaux, 2011.

Stéphanie Bory. « From Margaret Thatcher, a Woman of Power, to Jane Davidson, a Woman in Power: Women's Position in the National Assembly for Wales », in de CACQUERAY, Elizabeth, DUCLOS, Nathalie & MESCHIA, Karen (dir.), Women, Conflict & Power, Anglophonia, French Journal of English Studies, Caliban, 27/2010, Toulouse: Presses Universitaires du Mirail, 2010, pp.191-201.

Stéphanie Bory. « La politique environnementale de l’Assemblée : une vitrine pour le pays de Galles ? », in HELLEGOUARC'H-BRYCE, Anne, GERMAN, Gary & LE DISEZ Jean-Yves (dir.), Pays de Galles : quelle(s) image(s) ? What Visibility for Wales?, Brest : Centre de Recherche Bretonne et Celtique, Université de Bretagne Occidentale, mars 2009, 274 p., pp. 113-127.

Stéphanie Bory. « La dynamique d’un parti. Plaid Cymru, d’un groupe de pression au parti du pays de Galles », in LEYDIER, Gilles (dir.), La Dynamique de la dévolution au Royaume-Uni, Toulon : Université Du Sud Toulon Var, Revue Babel n°17, 2008, 450 p., pp. 333-346.


COMMUNICATIONS :

Juin 2017        « Pays de Galles et développement durable : « a model for other regions and countries » ? »
Journée d’études organisée par Arnaud Page, « Environmental questions in Britain : Between Visibility and Marginalisation », Paris Sorbonne.

Juin 2017        « Etudes régionales : le cas du pays de Galles »
Séminaire de recherche, « Les études ‘régionales’ : émergence, institutions, évolutions » organisé par Maryline Brun, IDEA (Interdisciplinarité dans les Etudes Anglophones), Université de Lorraine.

Août 2016        « From Rhodri Morgan to Carwyn Jones, two different styles of leadership »
13ème congrès de ESSE, European Society for the Study of English, séminaire 52 : « Leadership politics in the United Kingdom’s local government », séminaire organisé par Stéphanie Bory Université Jean Moulin Lyon 3), Nicholas Parsons (Université de Cardiff) et Timothy Whitton (Université de Clermont-Ferrand II), Galway, Irlande.

Septembre 2013    « Environmentalism in Wales: Assembly and/versus civil society »
Journée d’études sur “Political Ecology and Environmentalism in Britain”, organisée par Brendan Prendiville et David Haigron pour ACE (Anglophonie : Communautés, Ecritures), Université Rennes 2.

Mai 2012        « L’Assemblée nationale pour le pays de Galles : de la transparence à l’invisibilité »
LIIème Congrès de la SAES, sur le thème « La transparence », atelier Écosse et pays de Galles, Limoges.
            
Juin 2011        « Les enjeux environnementaux lors des élections au pays de Galles : vert, vous avez dit vert ? »
Colloque sur les élections britanniques du 5 mai 2011 : Écosse, pays de Galles, Irlande du Nord et Référendum sur le mode de scrutin, organisé par le Centre de Recherche en Civilisation Britannique de Paris 3 (CREC/CREW EA 4300) et la FRE 3392 CNRS/Université Bordeaux 3 "Europe Européanité Européanisation", Paris.
                
Novembre 2010    « The National Assembly for Wales and the environment: from national identity to political construction »
Exploratory Workshop, "Ecologies and Sustainable Development", Hong Kong Advanced Institute for Cross-Disciplinary Studies, City University of Hong Kong.

Août 2010        « Machynlleth's Centre for Alternative Technology in Wales: Alternative lifestyle or mainstream thinking?»
10ème Congrès de ESSE, European Society for the Study of English, séminaire 9 « Alternative Lifestyles, Society and Politics », Turin, Italie.
            
Mai 2010        « De l'Assemblée à un parlement pour le pays de Galles : un référendum à l'horizon 2011 ? »
Lème Congrès de la SAES, sur le thème « L'horizon », atelier Écosse et pays de Galles, Lille.

Décembre 2007    « Nationalisme et écologisme : les piliers du projet de l’Assemblée galloise »
Journée d’étude spéciale concours CAPES-Agrégation d’anglais 2007-2008, organisée par le Département d’anglais, Université Jean Moulin-Lyon 3.

Novembre 2007    « Nationalisme et écologisme : les piliers du projet de l’Assemblée galloise »
Journée d’études organisée par l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 en collaboration avec l’Université de Pau et du Pays de l’Adour, intitulée « Gouvernance et identité(s) régionale(s) en Grande-Bretagne ».
        
Décembre 2006    « L’Assemblée galloise et l’environnement : un paysage identitaire ? »
Colloque international organisé par Valérie André et Matthew Graves, en partenariat avec le LERMA, Université de Provence Aix-Marseille 1, intitulé « Géographies identitaires : lieu, mémoire, ancrages ».
        
Mai 2006        « La politique environnementale de l’Assemblée galloise : du familier à l’étrange »
XLVIème Congrès de la SAES, sur le thème « étrange, étranger », atelier Écosse et pays de Galles, Nantes.

Mai 2005        « L’Assemblée galloise et sa politique environnementale : des textes officiels au carrefour du contexte local, national et international »
XLVème Congrès de la SAES, sur le thème « texte(s), contexte(s) et hors-texte(s) », atelier Écosse et pays de Galles, Toulouse.

Novembre 2004    « L’Assemblée galloise et l’environnement : une problématique »
Journée d’études sur les Études galloises en France organisée par Moya Jones, en partenariat avec Territorialité et Identité dans le Domaine Européen, UMR 6588, CNRS, Université Michel de Montaigne Bordeaux 3.


CONTRIBUTIONS A L’IETT :

Depuis fin 2016 participation au comité d’organisation, dirigé par Vincent Renner, Professeur des Universités à Lyon 2, du congrès ESSE prévu à Lyon en 2020.

Novembre 2017 avec Fiona Simpkins (Lyon 2) « Following Brexit : the June 2017 snap elections in the United Kingdom », journée d’études organisée avec l’IETT, Université Jean Moulin Lyon 3, en collaboration avec Triangle (Lyon 2) et l’EHIC (Clermont-Ferrand).

Juin 2015 avec Paloma Otaola « Autonomies et indépendances : le nationalisme au XXIème siècle », colloque international organisé avec l’IETT, Université Jean Moulin Lyon 3.

Septembre 2011 avec Muriel Cassel « Croissance verte : De la théorie à la pratique, du savoir au pouvoir », colloque international organisé avec l’IETT, Université Jean Moulin
Lyon 3.



Stéphanie BORY


Maitre de conférences