MOTS-CLÉS
Littérature japonaise moderne
Femmes écrivains
Histoire des femmes et du genre
Poésie / Traduction

THÉMATIQUES DE RECHERCHE :

Marquée à son commencement par une étude initiale sur la poétesse et essayiste Yosano Akiko (1878-1942), notre investigation dans le champ de la littérature japonaise moderne écrite par des femmes se poursuit par la traduction et l’analyse d’œuvres situées chronologiquement en amont et en aval de cette première figure incontournable. Bien que les pionnières de l’ère Meiji aient pu durant les années 1890 se laisser parfois emportées dans leurs textes par l’utopie de la modernité et dessiner des personnages féminins décidant seuls de leur présent et de leurs responsabilités, très vite s’impose une écriture du malheur marquée par le poids du patriarcat. Higuchi Ichiyô (1872-1896), jeune romancière emportée très jeune par la tuberculose, est la styliste la plus renommée de ces destins tragiques qui n’échappent jamais à la sphère familiale. Il faut attendre 1910 pour que l’environnement historique accorde une place plus importante aux questions du bonheur et de l’épanouissement féminins, au corps, à l’indépendance et à l’intimité. Tamura Toshiko (1884-1945), qui fait de la colère et des disputes conjugales le terreau de ses récits, séduit alors par des nouvelles très largement diffusées en feuilletons dans la presse. La traduction de ces textes majeurs souvent encore non présentés en langue française est le point de départ obligé à notre réflexion sur l’histoire de la littérature « féminine » japonaise moderne.


PUBLICATIONS

Ouvrages individuels :

 -  Cheveux emmêlés, recueil de poèmes de Yosano Akiko (1878-1942) annoté et commenté, éditions Les Belles Lettres, octobre 2010, 191 pages A1
 - La Treizième nuit, et autres récits de Higuchi Ichiyô (1872-1896), recueil de nouvelles annotées et commentées, éditions Les Belles Lettres, novembre 2008. A1
 - De Higuchi Ichiyô (1872-1896) à Tamura Toshiko (1884-1945): l’émergence d’une « nouvelle femme » dans la littérature japonaise moderne, monographie présentée dans le cadre de l’Habilitation à Diriger les Recherches en avril 2007. A1
- Yosano Akiko, poète de la passion et figure de proue du féminisme japonais, Publications Orientalistes de France, 2000, 350 pages. Ouvrage récompensé par le prix Shibusawa-Claudel 2000. A1

Ouvrages collectifs (contribution à des) :

- « Introduction à la littérature féminine japonaise », in Parcours féministes dans la littérature et dans la société japonaise de 1910 à 1930 – De Seitô aux modèles de politique sociale d’avant-guerre, sous la direction de Brigitte Lefèvre et Christine Lévy, éditions L’Harmattan, collection Des idées et des femmes, 2016, pp.41-50.     A1                                                         
- « Le journal épistolaire de Tamura Toshiko (1884-1945) : fragments d’un discours amoureux », in Parcours féministes dans la littérature et dans la société japonaise de 1910 à 1930 – De Seitô aux modèles de politique sociale d’avant-guerre, sous la direction de Brigitte Lefèvre et Christine Lévy, éditions L’Harmattan, collection Des idées et des femmes, 2016, pp.71-84. A1
- « Une femme écrivain (Onna sakusha) », traduction et commentaires, in Anthologie de textes fondamentaux relatifs à la famille japonaise moderne, sous la direction de Christian Galan et Emmanuel Lozerand, éditions Les Belles Lettres, collection Japon série non-fiction, printemps 2015. A1
 – « « A l’ombre des jeunes feuilles » : le Journal de Higuchi Ichiyô (1872-1896), femme écrivain », in Les rameaux noués, Mélanges offerts à Jacqueline Pigeot, sous la direction de Cécile Sakai, Daniel Struve, Sumie Terada et Michel Vieillard-Baron, Bibliothèque de l’Institut des Hautes Etudes Japonaises, Collège de France, Paris, 2013, pp.279-291. A1
- « Autopsie d’un mariage malheureux : La Treizième nuit (Jûsan’ya, 1895) de Higuchi Ichiyô (1872-1896) », in La famille japonaise moderne (1868-1926) Discours et débats, sous la direction de Christian Galan et Emmanuel Lozerand, 2011, éditions Philippe Picquier, pp.421-429. A1
- « D’une prostituée et de la désagrégation d’une famille : Eaux troubles (Nigorie, 1895) de Higuchi Ichiyô (1872-1896) », in La famille japonaise moderne (1868-1926) Discours et débats, sous la direction de Christian Galan et Emmanuel Lozerand, 2011, éditions Philippe Picquier, pp.309-317. A1
-  « Inventaire et analyse critique des études publiées en France entre 1997 et 2002 sur les femmes japonaises » (histoire, sociologie, littérature, anthropologie), pour le volume 5 de Nihon josei-shi kenkyû bunken mokuroku (« Répertoire de la documentation pour l’étude de l’histoire des femmes japonaises »), édité par le Groupe de recherche sur l’histoire des femmes (Josei-shi sôgô kenkyû-kai), sous la direction de Wakita Haruko, Tôkyô, Tôkyô daigaku shuppan-kai, 2008. A1
- « Les revues féminines dans le Japon des années vingt », in La modernité à l’horizon : la culture populaire dans le Japon des années vingt, sous la direction de Jean-Jacques Tschudin et Claude Hamon, éd. Philippe Picquier, 2004, pp.191-204.  A1
- « « Je t’en supplie, mon frère, ne meurs pas ! », poème « pacifiste » de Yosano Akiko (1878-1942) », in La nation en marche – Etudes sur le Japon impérial de Meiji, sous la direction de Jean-Jacques Tschudin et Claude Hamon, éd. Philippe Picquier, 1999, pp.199-208. A1

Direction et co-direction d’ouvrages collectifs :

- Actes du colloque « Manger, représenter : approches transculturelles des pratiques alimentaires (12-14 décembre 2013), dans la revue Transtext(e)s/Transcultures Journal of Global Cultural Studies, numéro 10, 2015, mis en ligne en août 2016. Revue.org. Vecteur transversal
- Actes du colloque Genre et tradition(s) : regards sur l’Autre et Soi au XXème siècle, organisé par l’IETT les 13-14 octobre 2011, Université Lyon 3, en collaboration avec Jacqueline Estran. Publication prévue chez L’Harmattan pour fin 2017. A1
- Co-responsable en 2004 avec Jean-Jacques Tschudin (professeur à l’Université Paris 7) de la section « littérature » des Actes du Sixième colloque de la Société Française des Etudes Japonaises (SFEJ), organisé à Strasbourg en décembre.  Japon Pluriel 6, éditions Philippe Picquier, Arles, 2006, 484 p (pp.127-208). A2
- Co-responsable en 2000 avec Michel Vieillard-Baron (professeur à l’INALCO) de la section « littérature » des Actes du Quatrième colloque de la Société Française des Etudes Japonaises (SFEJ), organisé à Paris en décembre.  Japon Pluriel 4, éditions Philippe Picquier, Arles, 2001, 371 p (pp.125-145). A2


Monographies :

- La littérature japonaise moderne et les couleurs : éléments pour une réflexion,        monographie publiée par la Faculté de Développement International de l’Université de Nagoya, Discussion Paper no 96, mars 2001, 18 pages. A2
- La grande étude des femmes (Onna daigaku), Monographie de la Maison franco-japonaise, Série Classiques, Tôkyô, 1993, 25 pages. Traduction annotée avec le texte original en regard du célèbre traité de Kaibara Ekiken (1630-1714) régissant le comportement féminin idéal à l’époque d’Edo. A1


Articles :

- « Manger, représenter : approches transculturelles des pratiques alimentaires » (version anglaise : « Eating and Representing : Transcultural Approaches to Practices of Nutrition »), éditorial du numéro 10 de la revue Transtextes Transcultures Journal of Global Studies, 2015, mis en ligne en août 2016 sur Revue.org.
- « Femmes écrivains des années 1910 : amour, féminisme et indépendance », in  Makiko Andro-Ueda et Jean-Michel Butel (dir.), Japon pluriel 9, Histoires d'amour : quelques modalités de relation à l'autre au Japon, Actes du neuvième colloque de la Société française des études japonaises, Arles, Editions Philippe Picquier, 2013, p. 137-144. A1
- « La relation amoureuse à l’épreuve du changement dans le Recueil de poèmes sur la « modernisation » de Meiji (Meiji kaika waka-shû, 1880) », in Japon Pluriel 8, actes du Huitième colloque de la Société Française des Etudes Japonaises, sous la direction de Daniel Struve, Philippe Picquier, 2011, pp.167-175. A2
– « Cheveux emmêlés ou la force de l’émerveillement », postface de Cheveux emmêlés, Yosano Akiko, poèmes traduits et présentés par Claire Dodane, Les Belles Lettres, 2010, pp.157-176. A1
– « « D’une fabrique de caramels » : le roman prolétarien au féminin », première page de la lettre trimestrielle de la Bibliothèque de la Maison de la Culture du Japon, hiver 2010. A1
- « Yosano Akiko (1878-1942) : le séjour à Paris d’une Japonaise en 1912 », dans la revue CLIO Histoire, femmes, société, no28 intitulé « Voyageuses », sous la direction de Françoise Thébaud et Rebecca Roggers, automne 2008, pp.194-203. A1
- « Le grand savoir des femmes (Onna-daigaku) », dans la revue IRIS, Centre de Recherche sur l’Imaginaire (CRI) de Grenoble, numéro intitulé « Imaginaire et poétique de la femme au Japon », édité sous la direction de (et préfacé par) Jean-Pierre Giraud, traduction préfacée et annotée d’environ 15 pages, 2008., pp.157-166. A1
- « Trois regards de femmes poètes du Japon moderne sur la maternité », IRIS, Centre de Recherche sur l’Imaginaire (CRI) de Grenoble, numéro intitulé « Imaginaire et poétique de la femme au Japon », édité sous la direction de (et préfacé par) Jean-Pierre Giraud, article de 18 pages, 2008, pp. 75-93. A1
- « Femmes et littérature au Japon », Cahiers du Genre, Hors série 2006 intitulé « Féminisme(s) : recompositions et mutations », sous la direction de Dominique Fougeyrollas-Schwebel et Eleni Varikas, L’Harmattan, 2006, pp.197-218. A1
- « Yosano Akiko et la « littérature féminine » japonaise », in Rikkyô daigaku furansu bungaku kiyô (« Bulletin du département de littérature française de l’Université Rikkyô), no33, texte d’une conférence tenue en avril 2003 à l’Université Rikkyô, 2004, pp.77-92. A1
- « Autour de Yosano Akiko : réflexion sur la notion de « littérature féminine » », in Japon Pluriel 3, Actes du troisième colloque de la Société Française des Etudes Japonaises, sous la direction de Jean-Pierre Berthon et Anne Gossot, éd. Philippe Picquier, 1999, pp.369-375. A1
- « Genèse d’une réflexion sur la condition féminine : Yosano Akiko (1878-1942) et la maternité », dans le Bulletin du Département des langues et cultures de l’Université de Nagoya (Nagoya daigaku gengo bunka-bu gengo bunka ronshû), 1995, numéro 1, pp.161-187. A1
- « Shi to watakushi no deiai » (« Ma rencontre avec la poésie japonaise »), dans la revue mensuelle de poésie Chôon, Chôon-sha, Kamakura, février 1992, pp.11-13. A2
- « Yosano Akiko : sa vie, son œuvre 3. « Ne meurs pas ! » », dans le Bulletin annuel de l’Université Préfectorale d’Aichi (Aichi kenritsu daigaku gaikokugo gakubu kiyô), numéro 24, 1992, pp.109-158. A1
- « Yosano Akiko : sa vie, son œuvre 2. Midaregami, « Cheveux emmêlés » », dans le Bulletin annuel de l’Université Préfectorale d’Aichi (Aichi kenritsu daigaku gaikokugo gakubu kiyô), numéro 23, 1991, pp.151-217. A1
- « Yosano Akiko : sa vie, son œuvre 1. Sa vie », dans le Bulletin annuel de l’Université Préfectorale d’Aichi (Aichi kenritsu daigaku gaikokugo gakubu kiyô), numéro 22, 1990, PP.127-173. A1


Recensions d’ouvrages :

Recension pour la revue Ebisu, à la demande de la Maison franco-japonaise de Tôkyô, de l’ouvrage Ôe Kenzaburô – une économie de la violence, Antonin Bechler, Presses universitaires de Strasbourg, Strasbourg, 2016, 352p., et du volume Kenzaburô Ôe Oeuvres, établi et présenté par Antonin Bechler, collection Quarto, Gallimard,  Paris, 2016, 1341p. A2
Recension pour la revue Clio, Femmes, Genre, Histoire de l’ouvrage Genre et modernité au Japon : la revue Seitô et la femme nouvelle, sous la direction de Christine Lévy, Presses universitaires de Rennes, Rennes, collection « Archives du féminisme », 2014, 352 pages. A1
2004 - Recension pour la revue Cipango – Cahiers d’études japonaises, no 11 – hiver 2004, Centre d’études japonaises de l’Institut national des langues et civilisations orientales, de l’ouvrage : « Femmes galantes, femmes artistes dans le Japon ancien, XIème XIIème siècle » (Jacqueline Pigeot, Gallimard, coll. Bibliothèque des histoires, 2003, 373 pages), pp.243-246. A1
Recension pour la revue Cipango – Cahiers d’études japonaises, no 11 – hiver 2004, Centre d’études japonaises de l’Institut national des langues et civilisations orientales, de l’ouvrage : « Les filles de joie dans le bouddhisme japonais, œuvres classiques du bouddhisme japonais (volume 4) », traduites, présentées et annotées par Asuka Ryôko, L’Harmattan, 2003, 170 pages), 2004, pp.246-248. A1
Recension pour la revue Monumenta Nipponica, Number 58-1 (Spring 2003), Sophia University (Tôkyô), de l’ouvrage : « Embracing the Firebird : Yosano Akiko and the Rebirth of the Female Voice in Modern Japanese Poetry » (Janine Beichman, University of Hawai’i Press, 2002, 400 pages), 2003, pp.142-143. A1



COMMUNICATIONS

- Avril 2017 : présidence de séance lors de la conférence de Pierre-François Souyri « Moderne sans être occidental : aux origines du Japon d’aujourd’hui » dans le cadre du « Séminaire d’histoire des idées du Labex Comod, Université Lyon 3. A2
- Décembre 2015 : « Polyphonie de l’écriture féminine dans le Japon moderne », EHESS, Centre de recherches sur le Japon (CRJ), dans le cadre du séminaire de recherche « Histoire du Japon moderne et contemporain : permanences et ruptures » dirigé par Guillaume Carré        (3 décembre 2015). A1
- Novembre 2015 : « La littérature japonaise et la traduction », conférence donnée à l’Université Lyon 3 dans le cadre du Prix Caméléon 2015/2016 de l’Université Lyon 3 (24 novembre 2015). A2
- Novembre 2014 : participation comme présidente de séance à la journée d’études « Le genre de la maladie » organisée par le groupe GL3 (Groupe Genre Lyon 3, direction Sibylle Goepper et Emmanuelle Romanet) et l’IETT, Université Lyon 3 (13 novembre 2015). A1
- Mai 2014 : « Le journal épistolaire de Tamura Toshiko (1884-1945) : fragments d’un discours amoureux », lors du colloque La création féminine dans le Japon des années 1910-1930 organisé par Brigitte Lefèvre à l’Université de Lille 3 le 16 mai 2014. A1
- Mai 2014 : « Introduction à la littérature féminine japonaise », conférence comme professeure invitée lors de la journée d’études La création féminine dans le Japon des années 1910-1930 organisé par Brigitte Lefèvre à l’Université de Lille 3 le 16 mai 2014. A1
- Septembre 2013 : conférence plénière (« Le renouvellement du tanka sous l’impulsion de Yosano Akiko à l’époque moderne ») lors des deux journées internationales Tanka in Lyon organisées par le Consulat du Japon à Lyon et l’association Tanka no tsubasa, les 5 et 6 septembre 2013. A2
- Octobre 2011 : participation au colloque Genre et tradition(s) : regards sur l’Autre et Soi au XXème siècle, 13-14 octobre 2011, Université Lyon 3. Titre de l’intervention : « L’arme de la colère : de quelques femmes écrivains du Japon moderne ». A1
- Septembre 2011 : participation comme présidente de séance à l’atelier « Femmes, écritures, mondialisation dans l’Asie contemporaine » organisé dans le cadre du 4ème congrès Réseau Asie Pacifique, ENSAP, Paris. A1
- Décembre 2010 : participation au neuvième colloque de la SFEJ (Société Française des Etudes japonaises), 16-18 décembre, Paris, France. Panel portant sur le féminisme et l’amour.  Titre de l’intervention : « D’une romancière à l’autre : amour, féminisme et indépendance ». A1
- Octobre 2010 : invitée d’honneur d’une soirée consacrée au tanka, organisée par la Société Française de Haiku, éditions Aléas, 8 octobre 2010. Tite de l’intervention : « Découvrir, lire et traduire Yosano Akiko ». A2
- Septembre 2009 : participation comme discutante au colloque Etudes japonaises : textes et contextes organisé par l’Institut des Hautes Etudes Japonaises et l’Université Paris 7 (UMR 8155) au Collège de France les 10 et 11 septembre 2009. A2
- Juin 2009 : participation comme président de séance au colloque Cultures in Tranzit : Citizenship and Migrations organisé par l’IETT les 4, 5 et 6 juin 2009 à l’Université de Lyon – Jean Moulin Lyon 3. A3
- Décembre 2008 : participation au Huitième colloque de la SFEJ (Société Française des Etudes Japonaises), 18-20 décembre, Lille, France. Panel portant sur modernité et poésie. Titre de l’intervention : « La relation amoureuse à l’épreuve du changement dans le Recueil de poèmes sur la « modernisation » de Meiji (Meiji kaika waka-shû, 1880) ». A2
- Sept. 2008 : participation au 12ème colloque international de l’EAJS (European Association for Japanese Studies), 20-23 septembre 2008, Lecce, Italie. Titre de l’intervention : « The Voice of a Prostitute : Higuchi Ichiyô (1872-1896)’s Nigorie (« Troubled Waters, 1895) ». A1
- Juin 2008 : participation aux deux journées d’études organisées à l’INALCO par le groupe« Débats et discours de l’ère Meiji» (DDEM, dirigé par Emmanuel Lozerand et Christian Galan). Thème de la journée : « La terminologie liée à la famille ». A1
- Avril 2008 : participation à la journée d’études organisée par l’IETT et le département de japonais de l’Université Lyon 3, sous la direction scientifique de Jean-Pierre Giraud, intitulée « L’humour dans la culture japonaise ». Titre de mon intervention : « Le recueil de poèmes sur la civilisation de Meiji » (1880) : l’humour des métaphores sur le progrès ». A2
- Juin 2007 : participation au colloque international organisé à l’Université Lyon 3 par notre centre de recherche (Institut d’Etudes Transtextuelles et Transculturelles, IETT, dirigé par Gregory Lee), intitulé « Littératures, frontières et limites ». Titre de mon intervention : « Identity and Literature in Okinawa ». A2
- Juin 2007 : participation à une journée d’études organisée à l’INALCO par le groupe « Débats et discours de l’ère Meiji » (DDEM, dirigé par Emmanuel Lozerand). Thème de la journée : « Les grandes familles, suivi de Femmes et féminismes ». Titre de mon intervention : « Les femmes écrivains de Meiji : de l’utopie de la modernité à une écriture de l’intimité ». A1
- Juin 2006 : participation à une journée d’études organisée à l’INALCO par le groupe « Débats et discours de l’ère Meiji » (DDEM). Thème de la journée : « Les mutations de la famille japonaise moderne ». Titre de notre intervention : « Autour de Higuchi Ichiyô (1872-1896) et de la nouvelle Jûsan’ya (« La nuit de la treizième lune », 1895) ». A1
- Mars 2005 : participation au colloque « De l’intertexte du moderne à la globalité de l’hypermoderne » organisé à l’Université Lyon 3 par l’Institut des Langues Slaves et Asiatiques (ILCSA). Animation d’une table ronde permettant aux étudiants doctorants des départements de chinois et de japonais de présenter leurs travaux. A2
- Mars 2004 : communication lors du colloque « Le poète et l’autre », organisé à l’Université Lyon 3 par l’Institut des Langues Slaves et Asiatiques (ILCSA) dans le cadre de l’Année de la Chine et du Printemps des poètes. Titre de l’intervention : « La poésie de Meiji face à la poésie occidentale », suivi de « La femme poète japonaise face à un autre elle-même à travers l’expérience de la maternité ». A1
- Mai 2003 : participation, sous la forme de tables rondes, à deux journées internationales d’études organisées par l’Université de Genève sur le thème : « La poésie médiévale au Japon », en présence d’une dizaine de spécialistes japonais et européens de poésie japonaise. A2
- Avril 2003 : conférence à l’Université Rikkyô (Tôkyô) intitulée « Yosano Akiko, la littérature féminine et les auteurs femmes des ères Meiji et Taishô ». A1
- Mars 2003 : participation aux séminaires de l’école doctorale de l’Institut des Langues Slaves et Asiatiques (ILCSA) de l’Université Lyon 3. Titre de l’intervention : « Littérature féminine et analyse littéraire ». A1
- Novembre 2002 : participation, en tant que modérateur, à une soirée organisée par la Villa Gillet (Lyon) et intitulée : « Orient et Occident : littérature féminine », en présence de l ‘écrivain et critique Philippe Forest et des romancières Tsushima Yûko et Geneviève Brisac. A1
- Juin 2002 : participation au colloque « La culture populaire dans les années vingt au Japon », organisé par l’UFR Asie Orientale de l’Université Paris VII. Titre de l’intervention : « Les revues féminines dans les années vingt au Japon ». A1
- Avril 2001 : participation aux séminaires organisés par l’Institut d’Asie Orientale (IAO) sur le thème de la représentation. Titre de l’intervention : « Représentation de la femme et de l’écriture féminine dans la littérature moderne ». A1
- Décembre 2000 : participation à une table ronde organisée à Paris à l’issue du quatrième colloque de la Société française des Etudes Japonaises sur le thème : « Les études japonaises en France : esquisse d’un bilan et perspectives ». A2
- Décembre 2000 : participation, comme président de séance, au colloque « Pouvoirs et représentations des femmes : des Japonaises prennent la parole », organisé par la Maison franco-japonaise et la Société franco-japonaise des études sur les femmes à la Maison de la Culture du Japon (Paris). A1
- Décembre 1998 : participation au troisième colloque de la Société Française des Etudes Japonaises, organisé à Paris, avec une présentation intitulée : « Autour de Yosano Akiko : réflexion sur la notion de « littérature féminine » ».  A1
- Juin 1998 : intervention sur le thème de « la littérature et les femmes écrivains japonaises » dans le cadre d’un cycle de conférences organisé par l’Université ouverte à Parcieux (Ain) d’octobre 1997 à juin 1998. A2
- Mai 1998 : intervention sur le thème de « l’écriture japonaise » dans le cadre d’un cycle de conférences organisé par l’Université ouverte à Parcieux  (Ain) d’octobre 1997 à juin 1998. A2
- Mai 1998 : participation au colloque « Pratiques et idéologies dans le Japon impérial de Meiji (1889-1912) » organisé par l’UFR Asie Orientale de l’Université Paris VII. Titre de ma communication : « « Je t’en supplie, mon frère, ne meurs pas ! », poème « pacifiste » de Yosano Akiko (1878-1942) ». A1
- Novembre 1997 : dans le cadre de l’Année du Japon en France, conférence grand public organisée à l’Université Lyon 3. Titre de ma présentation : « Yosano Akiko (1878-1942) : l’engagement d’une femme poète », suivie d’une table ronde sur les femmes japonaises. A1
- Août 1997 : participation au colloque international de l’European Association for Japanese Studies (EAJS), qui s’est tenu à Budapest (Hongrie). Titre de ma communication : « The 1918 « Debate on the Protection of Motherhood » (Bosei hogo ronsô) : Literature, Journalism, Autobiography ». A1



CONTRIBUTIONS À L’IETT

Organisation de colloques au sein de l’IETT :

- Co-responsable en octobre 2011 avec Jacqueline Estran de l’organisation du colloque international « Genre et tradition(s) : regards sur l’Autre et Soi au XXème siècle », IETT, Université Lyon 3, 13-14 octobre 2011. A1
- Co-responsable avec Axel Nesme (Université Lyon 2) du colloque inaugural de la Maison Internationale des Langues et des Cultures (MILC) intitulé « Normes et discours ». Organisé les 17 et 18 novembre 2011 à l’Université Lyon 2 et à l’Université Lyon 3. A2
- Responsable du colloque international « Manger, représenter : approches transculturelles des pratiques alimentaires », IETT, dans le cadre des projets « bourgeons » organisés avec le soutien du Service de la recherche de l’Université Lyon 3, organisé les 12-13 et 14 décembre 2013 à l’Université Lyon 3. Vecteur transversal

Publications :

- Revue Transtextes Transcultures,  direction du numéro 10 « Manger, représenter : approches transculturelles des pratiques alimentaires » et rédaction de l’éditorial. Vecteur transversal

- Genre et tradition(s) : regards sur l’Autre et Soi au XXème siècle, ouvrage collectif issu du colloque organisé par l’IETT les 13-14 octobre 2011, Université Lyon 3, en collaboration avec Jacqueline Estran. Publication prévue chez L’Harmattan pour fin 2017. A1

Direction de l’IETT de juillet 2010 à juillet 2015.

 
DIRECTION DE THÈSES :

- «  La dimension dramatique du regard dans les nô modernes de Mishima Yukio », thèse préparée par Aurélien Sabatier à l’Université Lyon 3, école doctorale 3LA, doctorat d’études de l’Asie et de ses diasporas. A2

- « Formes et enjeux politiques de la musique populaire : femmes artistes et domination sociale dans le Japon contemporain », thèse préparée par Chiharu Chûjô à l’Université Lyon 3, en co-direction avec Philippe Pelletier, Professeur à l’Université Lyon 2. A1

- « Art et féminisme au Japon dans les années 1970 : analyse des pratiques artistiques féminines au temps du Women Lib’ », thèse préparée par Ikeda Asuka à l’Université Lyon 3. A1

- « Poétique de l’immigration au Brésil à travers l’écriture autobiographique de Kiyotani Masuji », thèse préparée par Nora Juurma à l’Université Lyon 3. A3

- « Le Japon des années 1970 chanté, et écouté par sa jeunesse : étude sémiologique de l’évolution du rock et de la folk japonaise », thèse préparée par Sylvain Liotard à l’Université Lyon 3. A2

- « Rôles et enjeux de genre chez les dramaturges femmes et comédiennes de l’ère Taishô », thèse préparée par Marlène Urien à l’Université Lyon 3. A1

- « Imaginaires et enjeux communautaires : interactions entre représentations et création d’une conscience collective gay japonaise dans la production filmique du Japon des années 1980 à 2010, Arnaud Stockinger, thèse en co-direction avec Corrado Neri, MCF HDR spécialiste des cinémas chinois et japonais, Université Jean Moulin Lyon 3. A2

Claire DODANE


Professeure des Universités